Chez Père Chapi

Un blog d'un mec un peu aigri à la recherche du temps perdu

Japonais et assistant social – Episode 1
Japon, My Life

Japonais et assistant social – Episode 1

J’apprends le japonais depuis bientôt 13 ans et pour progresser en japonais, j’ai toujours appliqué la même méthode : discuter avec des Japonais. Problème quand tu habites à Lyon : il y a 90 % de japonaises. Donc j’ai passé une bonne dizaine d’années à traîner avec des Japonaises et à échanger avec elles.

Ooooh toi au fond, je te vois pester dans ta barbe pré-pubère : « de quoi il se plaint ce connard, il a du bien se faire plaisir pendant 10 ans entouré de Japonaises ! ». Et là, je dois mettre la vérité en lumière : certes, il y a des japonaises adorables et vraiment formidables, mais il y a aussi le côté obscur qui te transforme très vite en assistant social pour japonaise en détresse. Attention toutes ces histoires sont véridiques, car elles me sont personnellement arrivées…

Dossier n°1 : Médecin et conseiller du cœur

Rendez-vous au café à 14h comme d’habitude, Mlle Fleur de Navet (son nom a été changé pour garder son anonymat) arrive les yeux rougis et la tête de Sadako (tu sais la meuf qui sort des télévisions dans Ring). La phrase « Je peux te parler d’un truc perso » est dite, et tu trembles, car oui, tu vas avoir le droit à ton lot d’emmerdes. Tu t’accroches à ta bière pensant qu’elle va te sauver (ou alors te faire oublier ce passage compliqué de ta vie).

– En fait j’ai un copain depuis plusieurs mois, on s’est rencontré sur internet il est génial,mais, en fait, je n’ai plus mes règles depuis 2 mois donc je pense que je suis enceinte… Tu ne veux pas m’accompagner à l’hôpital, car je ne veux pas d’enfant…

readImage
Ma tête devait, à peu de choses, ressembler à ça …

Et là, ton cerveau se met à fondre (et ton cœur aussi au passage) à cause du trop plein d’idées :

  • Déjà, tu peux te la mettre sur l’oreille. Tu pensais pouvoir conclure avec elle ? Bien joué l’araignée ! Une fois de plus tu es, « le super copain aux bourses pleines et à qui on dit tout » : un classique
  • Cette femme de 28 ans fait donc des galipettes avec aucun moyen de contraception et semble surprise de tomber enceinte : genre YOLO style de la zigounette
  • Ton cerveau tourbillonne et tu te demandes ce que tu fous là ? T’aurais mieux fait de continuer à essayer de one credit le Gradius 5 que l’homme en bleu t’a habillement forcé à acheter la semaine dernière
  • Mais attend, et le mec dans tout ça ? Il est où là ?

Pris de panique, tu réponds un truc con du genre :

– Mais … Tu en as parlé à ton copain ? Car c’est une décision importante tu sais … 

Tu pensais que mon cerveau avait fondu ? Bah en fait, il s’est vaporisé juste après car, Mlle Fleur de Navet m’a ensuite expliqué que le fameux mec trouvé sur Internet :

  • La faisait cocu avec genre une escouade de jeunes Japonaises et quand il avait appris la bonne nouvelle, il l’avait largué comme une merde : GG EASY NO RE comme dirait un célèbre streamer dissident
  • Ne mettait jamais de capote, car les Japonaises sont réputées « propres » : re GG t’as peut être choppé une belle saloperie en bonus !
  • Avait de soucis de famille et avait dû subitement rentrer dans son pays natal (a priori un pays de l’Est) … et elle l’a cru …
Ma réaction à la fin de l'explication ... Il faisait chaud, j'ai un peu bronzé ...
Ma réaction à la fin de l’explication … Il faisait chaud, j’ai un peu bronzé …

A ce moment, tu deviens fou, t’as envie de l’insulter, de la traiter de connasse et qu’elle n’a qu’à se démerder avec son histoire… Mais non t’es un mec sympa avec le cœur sur la main. Tu sèches ses larmes, tu prends rendez-vous avec ton médecin perso en lui expliquant. Au final, plus de peur que mal, Mlle Fleur de Navet n’était pas enceinte (passage comique d’ailleurs avec ton médecin pour lui expliquer que ce n’est pas toi le potentiel père) et n’avais choppé aucune maladie …

Mais la fin de l’histoire est encore plus incroyable quand la meuf te sort genre 2 semaines plus tard :

– Au fait j’ai recontacté mon copain, je lui ai tout expliqué et on a pleuré ensemble, il m’a dit qu’il m’aimait en japonais ! Je vais lui pardonner… Je suis tellement heureuse …

Mon regard de braise devant cette jeune biche
Mon regard de braise devant cette jeune biche

Depuis ce jour, je n’ai plus jamais eu aucune nouvelle de Mlle Fleur de Navet mais par contre, j’ai one credit Gradius 5 (petit bisou personnel à mon homme en bleu préféré) !

La suite au prochaine épisode (bah ouais j’ai encore plein d’autres histoires bien sympa mon gars)

No Comment

Laisser un commentaire