Chez Père Chapi

Un blog d'un mec un peu aigri à la recherche du temps perdu

Hearthstone : Le magic du noob
Jeux vidéo

Hearthstone : Le magic du noob

En tant qu’ancien gros joueur de Magic, c’est avec beaucoup de nostalgie que je flânais sur le web en repensant à mon deck casse terrain à grand coup de Sinkhole, Juzám Djinn et à MA seule et unique Mox (Jet). J’ai toujours apprécié le côté ultra stratégique de ce jeu et j’ai passé une bonne partie de ma jeunesse à rosser le cul des jeunes gamins qui essayaient de se la jouer (oui, je sais, à l’époque j’étais un petit fils de sa maman et vue que je ne brillais pas vraiment au foot). Et puis plus rien, la mode est passée, j’ai revendu mon deck pour pas mal de fric et depuis je cherche à retrouver mes sensations de jeune adolescent (le pouvoir d’achat en plus). C’est là qu’on m’a sortie « Hey met toi à Hearthstone mon gars, c’est Magic en mieux ! ». Chronique d’une mise à mort à suivre.

Le loading screen original de HS

Hearthstone : elle est où la profondeur ?

Bon pour commencer, OUI j’ai joué une centaine d’heures à HS, claqué environ une centaine d’euros, à peu près testé toutes les classes et j’ai bouffé du streaming de pro histoire d’essayer de comprendre le système et bordel … Mais comment les gens font pour comparer ça à Magic sérieux ? Je vais essayer de me retenir pour pas chier dessus comme un mal propre :

  • On va éviter de trop mixer les cartes, ta classe te donne accès à un certains nombres de cartes et tu t’y tiens sous prétexte que ça donne de la profondeur !
  • En gros t’es globalement passif au tour de l’autre, hormis les 4 secrets qui se court après donc pas de mindgame à base de counter spell en laissant de la mana dégagée ou autre
  • Tu regardes le ladder, tu vois 50 mongolos qui jouent tous le même deck car à chaque sortie, t’as 1 ou 2 méta et hop c’est fini
  • La moitié des cartes sont basées sur des fonctions random afin de rendre le jeu spectaculaire mais du coup les victoires sont parfois complètement aléatoires

Bref à haut niveau tu vois 20 fois le même type de decks à 3 mini variantes (encore vu week-end les mecs ont joué exactement les 3 mêmes decks à 2 cartes de différence) , où du coup, tout se joue en grande partie aux cartes à fonction random. Alors oui, ça ajoute du spectacle, de la hype, tout se que vous voulez, mais pour ça empêche ce qui rend Magic au dessus de tout : la stratégie complexe.

Et dire que je l’ai vendu 300€ à l’époque …

Hearthstone : un Magic pour les pyjamas

Alors oui, je vous voir venir : « Magic c’est du pay to play tellement il faut claquer du fric ! » et les « Ouais mais Hearthstone c’est vachement plus simple à prendre en main ! » … Pour moi la plupart de ces arguments sont un peu sans fondement, car aujourd’hui, un deck sympa à Magic doit tourner autour d’une 50aine d’€ (largement suffisant pour vous marrer entre potes par exemple pas pour faire des tournois) alors que sérieusement, un pack de booster à 60€ sur Hearthstone et j’ai juste récupérer un putain de deck bancale qui m’a saoulé au bout d’une heure. Donc d’un point de vue économique ne vous leurrez pas, Magic et Hearthstone sont des énormes pompes à fric et c’est pas les 3 quêtes à la con à 20 golds de Hearthstone qui vous empêchera de passer à la caisse.

Concernant la prise en main, idem, je comprends pas trop le concept, perso j’ai appris les règles de Magic j’étais au collège et extension après extension des nouvelles mécaniques de gameplay sont apparus et je ne me suis jamais senti largué et perdu dans les règles. Le succès de Hearthstone repose sur un gameplay volontairement très (trop simple) pour que n’importe quel petit américain grassouillet puisse comprendre et demander des boosters à ses parents.

Ooooh oui je t’attends de pied ferme toi

Magic Arena : Le renouveau de l’adulescence

Et donc c’est à repensant à Magic que j’apprends que WotC s’apprend à sortir Magic Arena et après quelques recherches, ma décision est prise : Ma CB et moi serons prêt en cette fin d’année 2017 pour investir dans ce jeu, en espérant que mes espoirs seront comblés et que la flamme de Magic éteinte en moi se ravivera tel Ikki le Chevalier du Phénix ! L’interface a l’air plutôt cool et la nouvelle extension n’a pas l’air de trop trop bouleversé la méta. Reste juste à savoir ce que ce Magic Arena apportera (ou enlèvera) par rapport à Magic Online qui, soyons franc, pue bien la merde de nourrisson.

 Et si jamais je suis déçu, peut être que je jetterai mon dévolu sur le jeu de Gwent qui m’a plutôt convaincu après quelques parties, l’aspect graphique me plait, il y a une vraie dimension stratégique et j’ai l’ai l’impression que le rapport temps passé / pourcentage de victoire (en gros le fait que plus tu joues, plus tu deviens bon et plus tu gagnes) n’a pas l’air d’être dégueulasse.  L’investissement économique n’a pas l’air complètement fou non plus donc pourquoi pas alterner entre ces deux jeux, mais une chose est sûre : balancez moi ce Magic du pauvre que vous appelez Hearthstone.

No Comment

Laisser un commentaire