Chez Père Chapi

Un blog d'un mec un peu aigri à la recherche du temps perdu

Manga de mars 2016, mes avis
Japon, Manga / Anime

Manga de mars 2016, mes avis

A la base, je ne lis pas énormément de manga, mais bon allez, un petit article du jour pour parler des mes lectures du moment et vous donner mon avis, pas toujours très objectif.

J'adore cette couverture
J’adore cette couverture

Nanatsu no Taizai (Seven Deadly Sins)

Gros coup de cœur du moment, un des rares manga avec Haikyuu que je suis hebdomadairement en japonais (pour ne pas perdre au niveau de la qualité d’écriture). La bascule entre les 2 arcs m’inquiétaient et j’avais peur que le la structure du scénario s’écroule complètement, mais bon le truc, c’est que Nakaba Suzuki n’en est pas à son premier manga (Rising Impact, Boku to kimi no aida ni, Kongou Banchou) et donc il a su parfaitement relancer le truc à coup de quelques plots bien placés.

Techniquement toujours aussi propre, les chapitres s’enchaînent rapidement et on a attend assez impatiemment la suite chaque semaine. A noter que la saison 2 de l’anime devrait sortir cette année. Pour les plus sceptiques, Nanatsu no Taizai est le deuxième manga le plus vendu au Japon en 2015 (derrière le roi One Piece). 

Haikyuu!!
Haikyuu!!

Haikyuu!! du shonen volley

Tout comme Nanatsu no Taizai, le manga de Haruichi Furudate est suivi hebdomadairement en japonais à l’appartement. Alors pourquoi Haikyuu!! marche ? Parce qu’il représente peut être parfaitement l’esprit shonen du sport japonais. Ici pas de super pouvoir, mais juste une équipe de lycéens qui veulent devenir les meilleurs du Japon. L’histoire est somme toute très classique, mais la qualité d’écriture et les personnages attachants font que vous allez y retourner systématiquement.

Et si en plus, vous aimez le volley, vous êtes tout simplement mort ! A noter que la deuxième saison de l’anime est en train de se finir au Japon et que c’est toujours aussi bien foutu.

Une histoire de vampires suçant avec remort
Une histoire de vampires classiques

OWARI NO SERAPH

De passage au Japon l’hiver dernier, une petite libraire toute mimi m’ayant fortement conseillé la lecture de ce manga, je me suis dit que j’allais y jeter un coup d’oeil rapide avant de me lancer dans un achat plus massif. Grand bien m’a pris de ne pas succomber à cette sirène nippone car on ne peut pas dire qu’Owari no Seraph m’ait vendu du rêve.

Avec un scénario franchement pas folichon à base de virus PedoBear qui tue tous les gens de plus de 13 ans, de vampires Marc Dutrouien qui sucent de petits enfants et de résistance humaines à base de pseudo lycéen s manipulant de grosses épées démons, arrosez le tout avec une sauce de drama et complots gouvernementaux et voilà, vous obtenez un manga lambda.

Graphiquement pas fou même si ça fait le job, je me suis forcé à lire les 5 premiers chapitres avant de jeter l’éponge, ennuyé et vide comme si un vampire m’avait sucé jusqu’à la moelle.

Bref, du shonen classique à mettre de côté si vous êtes gravement en manque de lecture.

1 Comment

  • Manga De Mars 2016, Avis | Penta.lol 19 mars 2016 at 10 h 42 min

    […] Manga de mars 2016, mes avis […]

    Reply
  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :